« Concevoir la stratégie numérique qui valorisera vos collections »
21Nov

Quel futur pour les archives photographiques ?

Tel fut le thème de la table-ronde organisée par Picturae, au sein de l'Institut Néerlandais lors de son « Pari(s) Photo ». Des experts, issus de différents secteurs du patrimoine ont échangé autour des implications de la conservation des collections photographiques.

John Gundlach

Cette réunion avait pour objectif d'examiner une interrogation récurrente chez de nombreux photographes ou au sein d'institutions qui se voient proposer leurs archives : comment transmettre et pérenniser son œuvre qu'elle soit argentique et /ou numérique ? Si la numérisation apparait comme une partie de la solution, s'agit-il pour autant de tout numériser ?

Comment les photographes peuvent-ils financer de tels projets ? Peuvent-ils s'appuyer sur des partenariats ou du « crowdfunding » ?

Telles sont les questions auxquelles ont tenté de répondre l'ensemble des invités. Invités ayant en commun d'être investis dans la préservation de ces archives photographiques, tels l'historienne de la photographie Brigitte Lardinois, la directrice de la Magnum Foundation Susan Meiselas, le photographe Joachim Ladefoged, le journaliste Dirk Gebhardt, la conservatrice des Archives de la Ville d'Amsterdam Anneke van Veen ou encore le directeur des collections du Musée Néerlandais de la Photographie Martijn van de Broek.

Dans cette même optique, Picturae offre un processus complet accompagnant la numérisation et souhaite permettre aux photographes de rassembler leurs collections. Les photographes et Picturae cherchent donc avant tout à collaborer avec les parties prenantes concernées : agences, plateformes de diffusion et potentiels partenaires, afin que ces différents acteurs s'entendent pour créer un nouveau modèle de préservation et transmission de ce patrimoine à la fois immatériel et matériel.